Warning: include_once(/homepages/25/d316189752/htdocs/jooy/wordpress/wp-content/plugins/Akismet3/Akismet3.php): failed to open stream: Permission denied in /homepages/25/d316189752/htdocs/jooy/wordpress/wp-settings.php on line 255

Warning: include_once(): Failed opening '/homepages/25/d316189752/htdocs/jooy/wordpress/wp-content/plugins/Akismet3/Akismet3.php' for inclusion (include_path='.:/usr/lib/php5.6') in /homepages/25/d316189752/htdocs/jooy/wordpress/wp-settings.php on line 255
Jeunes parents : les bons trucs à savoir sur bébé - Jooy

Jeunes parents : les bons trucs à savoir sur bébé

L’arrivée d’un nouveau-né reste toujours un événement du siècle. Les jeunes parents sont aux anges et sont encore éblouis par la beauté et le charme du petit être qui vient de faire partie de leur vie. Mais ce qu’ils ne doivent en aucun cas oublier, c’est que la présence d’un bébé engendre une lourde responsabilité et un grand changement dans leur vie quotidienne. En effet, s’occuper d’un nouveau-né est loin d’être une tâche facile. Fragile et incapable d’exprimer clairement ses impressions et ses désirs, le petit a besoin d’une attention particulière et d’un soin rigoureux.

Bébé et ses pleurs

Comme nous le savons tous, un bébé ne sait pas encore parler. Son seul moyen d’exprimer ses problèmes est de pleurer. La première chose à faire lorsque le bébé pleure est de chercher les causes de cette petite crise. Elles diffèrent selon l’âge du petit. Pour un bébé 2 mois ou un bébé 3 mois, les plus grands facteurs pouvant engendrer la crise sont la faim, l’inconfort dû à une couche sale, un besoin de sommeil, une forte chaleur ou une sensation de froid ou une petite malaise occasionnée par un rot coincé. Pour un bébé 9 mois, les pleurs pourront être occasionnés par une angoisse passagère ; ce qui se présente souvent lorsqu’on le laisse seul dans sa chambre par exemple ou lorsqu’il entend un bruit bizarre. Il se peut également que ce soit une simple envie de contact et d’un besoin d’affection. Les parents doivent comprendre qu’un nouveau-né n’est pas encore capable d’agir par caprice. Aussi, l’idée de le laisser vider ses larmes est une erreur. Il faut le calmer avec des câlins et des mots doux ou une petite berceuse. Il est également indispensable de répondre à ses besoins le plus rapidement. Si les pleurs continuent, il faut prendre sa température pour vérifier qu’il n’est pas malade.

Bébé et le sommeil

Le rythme de sommeil d’un nourrissant est complètement différent de celui des adultes. Il se réveille souvent. Aux parents donc de s’y adapter. Par ailleurs, ils doivent aussi changer la couche de bébé et lui donner à manger durant la nuit. Nombreux sont les jeunes parents fatigués de ne pas avoir dormi suffisamment. Pour éviter de tel problème, il est conseillé de savoir profiter des siestes de la journée et de programmer des tours de garde. En effet, au lieu de rester éveiller en même temps, il serait plus avantageux d’alterner le service. Réserver au bébé un moment de détente avant le coucher est aussi un moyen efficace d’éviter le sommeil dérangé. En effet, la plupart des jeunes parents en crise ont un bébé qui n’arrive pas à dormir sereinement suite à un cauchemar ou une journée trop agitée. Pour ce faire, il est conseillé de lui donner un bon bain relaxant.

Bébé et ses couches

Changer la couche du nouveau-né est aussi une tâche complexe pour un grand nombre de jeunes parents. Certains d’entre eux ont peur de blesser ou de faire du mal au petit. Pourtant, il s’agit d’une opération simple. Pour changer la couche de bébé la nuit, il faut préparer tous les équipements nécessaires avant de l’installer sur un support stable. Il ne reste plus qu’à enlever la couche sale, à le nettoyer correctement avec un coton imbibé d’eau ou un gant de toilette et à poser la nouvelle couche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Required fields are marked *